Tout savoir sur le rachat de crédit

Est il possible de réaliser un rachat de prêt conso ?

Il est tout à fait possible de réaliser un rachat de prêt conso. Une étude récente a permis de constater que cette opération fait de plus en plus d'adeptes. En effet, elle représente 59 % des demandes auprès des organismes de prêt, contre 41 % pour le rachat de crédit hypothécaire. Empruntis a aussi relevé une augmentation de la demande à hauteur de 19 % durant l'année 2016. Dans le cas général, la demande est motivée par un assainissement de la situation financière. En effet, le rachat de prêt conso permet d'éviter ou de réduire les risques liés au surendettement.

Taux d'endettement

Selon la plupart des études récentes sur le sujet, le rachat de prêt conso suscite surtout l'engouement de ceux sujets à un taux d'endettement supérieur à la normal. Les résultats de son étude montrent effectivement un taux d'endettement de 56 %, pour un revenu moyen à 1 732 euros. Dans la catégorie des couples-emprunteurs, le taux atteint même les 60 %, pour un salaire moyen à 2 158 euros. À rappeler que le seuil recommandé afin d'éviter une fragilité financière est fixé par les spécialistes à 33 %.

Profil-type des demandeurs de rachat de prêt conso

Rachat crédit

La même étude menée a permis de dresser le profil-type des adeptes de rachat de prêt conso. Il en résulte effectivement que 65 % des demandeurs sont des célibataires. Les couples sont quant à eux majoritairement représentés dans les 35 % restants. Cette proportion est aux antipodes de celle attribuée au rachat de crédit hypothécaire (67 % de couples et 33 % de célibataires). Autre élément : l'âge moyen des aspirants au regroupement de crédits à la consommation est de 39 ans.

Dans le registre du statut professionnel, il s'avère que cette opération intéresse 74 % des employés. 10 % d'entre eux sont des fonctionnaires. Ce type regroupement est aussi populaire chez 9 % des cadres ou dirigeants d'entreprise, 4 % des travailleurs indépendants (dont des artisans), ainsi que chez 3 % des retraités.

ch be lu ca